dimanche 10 septembre 2017

Bridget Jones, tome 4 : Bridget Jones baby : Le journal de Helen Fielding

"On croyait tout connaître de Bridget Jones... Mais si la mythique héroïne ne nous avait pas tout dit ?"

Auteur : Helen Fielding
Editions : Albin Michel
Date de sortie : 16 Novembre 2016
Nombre de pages : 272
Prix chez l'éditeur : 19,90 euros

Synopsis : C’est le plus beau moment dans la vie d’une femme : être mère pour la première fois. Mais Bridget n’est pas une femme tout à fait comme les autres. Lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte, elle hésite entre euphorie est désespoir : qui est le père de l’enfant ? Telle est la question (entre autres) qui la taraude...
Dans son journal, la célibataire la plus désopilante de la littérature anglaise se livre… complètement ! Une comédie éblouissante, très différente du film Bridget Jones’ Baby.



Je remercie les éditions Albin Michel pour m’avoir fait parvenir cet ouvrage. J’ai toujours beaucoup entendu parler des livres qui nous racontent les aventures de Bridget Jones sans jamais avoir l’occasion de les lire. J’ai dû voir un film il y a quelque temps, mais je ne m’en souviens que très peu. La sortie de ce nouveau livre était donc l’occasion pour moi d’enfin découvrir la plume d’Helen Fielding.

La couverture est sympathique et nous dévoile déjà la tournure que va prendre la vie de Bridget avec son ventre bien rond. Les couleurs sont jolies, même si ce n’est pas ma couverture préférée.
Pour en revenir à l’histoire, on va suivre Bridget, une héroïne déjantée qui va devenir mère pour la première fois. Mais une question se pose pour Bridget : qui est donc le père ?

Je découvre Bridget pour la première fois avec le dernier livre de l’auteur, mon avis risque donc d’être un peu différent des fans de la saga qui ont déjà lu tous les tomes auparavant. Pour commencer, j’ai apprécié la construction du récit sous forme de journal intime avec les dates et les heures précises. C’est une façon de faire assez originale qui donne du rythme et dynamise l’histoire. Dans ce journal destiné à son bébé, Bridget nous raconte son histoire avec beaucoup d’humour et de légèreté. On en apprend sur sa vie, son entourage, ses amis et son caractère totalement hilarant et déjanté. Bridget est une femme très spéciale et originale avec un caractère bien trempé, elle ne tient pas sa langue et ne mâche pas ses mots. Cependant, je m’attendais tout de même à un peu plus d’humour de la part de l’histoire, vu les avis que j’ai pu lire sur les ouvrages Bridget Jones. Beaucoup m’ont dit qu’ils avaient ri aux éclats, ce n’est pas mon cas.

Une petite chose qui m’a légèrement fait tiquer : il s’agit de la plume de l’auteure. Elle décide de raconter l’histoire sous forme de journal en nous racontant les aventures de Bridget d’une manière très familière. Cela rend le récit très léger certes, mais un peu trop à mon goût, le vocabulaire beaucoup trop familier m’a peinée dans ma lecture.

Pour conclure, une lecture assez mitigée dans l’ensemble au final, je m’attendais à mieux pour le succès qu’ont eu les Bridget Jones. Je m’attendais vraiment à beaucoup plus d’humour, des situations drôles et hilarantes, mais ce ne fut pas vraiment le cas. Bridget est une héroïne totalement folle, je ne me suis pas vraiment attachée à elle. Je suis contente d’avoir enfin découvert un tome de l’auteure, mais je ne pense pas en lire d’autres.
Une histoire sympathique mais qui manque d’humour et de ce petit quelque chose qui fait qu’un roman me passionne.

2 commentaires:

  1. Idem, je n'aime pas les Bridget Jones en livre... Alors que les films ça va même si c'est pas fou !

    RépondreSupprimer