mercredi 11 octobre 2017

Miss Wyoming de Douglas Coupland

"Une comédie romantique Hollywoodienne par le pape de la parodie sociale"


Auteur : Douglas Coupland 
Editions : Au Diable Vauvert
Date de sortie : 31 août 2017
Nombre de pages : 404
Prix chez l'éditeur : 20 euros

Synopsis : Las de s'être essayé à toutes les variantes sexuelles possibles pour ne pas trouver l'amour, après une expérience de mort clinique due à une grippe plus qu'à l'énorme quantité de drogues diverses qu'il ingurgite, John, producteur de films d'action à fortes montées d'adrénaline, décide de fuir une vie décadente et dangereuse.
Susan, star oubliée de la télévision, ex-challenger de concours de beauté pour les enfants, ruinée et séparée d'un chanteur de heavy metal café, est l'unique survivante du crash d'un vol économique. S'éloignant du désastre pratiquement indemne, elle décide de disparaître. Deux âmes en fuite cherchant l'amour à Los Angeles, ville obsédée par la gloire, sont fatalement entraînées vers l'autre...

Je remercie chaudement les éditions Au Diable Vauvert pour m’avoir fait parvenir ce roman qui s’inclut dans la rentrée littéraire. Au Diable Vauvert est une maison d’édition dont j’ai beaucoup entendu parler, c’est pourquoi j’étais très heureuse quand ils m’ont proposé de lire leurs ouvrages. Celui-ci m’intéressait particulièrement, pour sa couverture tout d’abord. Je la trouve très jolie et colorée, elle attire l’œil et m’a rendue très curieuse. Pour ce qui est du résumé, je n’ai pas voulu le lire, la petite phrase sur la quatrième de couverture, "Une comédie romantique Hollywoodienne par le pape de la parodie sociale", m’a de suite convaincue !

Dans ce roman on va suivre Susan Colgate, une ex mini-Miss, et parallèlement John Johnson, un producteur de film. A priori ils n’ont rien en commun, sauf peut-être le fait qu’ils ont tous les deux fait semblant de disparaître. L’envie de changer de vie, le ras-le-bol du quotidien les a poussés à commettre cet acte.

J’apprécie énormément les comédies romantiques mais je n’ai jamais vraiment lu de parodies sociales, ce fut donc une grande première pour moi. Autant vous dire que je n’ai pas vraiment apprécié ma lecture. L’idée que propose l’auteur est intéressante, mais ça ne l’a pas fait avec moi. L’histoire est sympathique à suivre, mais comme il s’agit d’une parodie, tout est exagéré. Afin de faire une parodie sociale, l’auteure exagère au possible les personnages pour faire ressortir les défauts et critiquer la société. C’est une bonne idée en soi mais c’était de trop et je n’ai pas réussi à vraiment apprécier les personnages.

J’ai beau ne pas vraiment avoir d’humour, certains ouvrages humoristiques me plaisent, mais pas celui-là malheureusement. L’auteur, avec un ton divertissant, ridiculise la société moderne par le bais de Susan et John. Je n’ai pas adhéré à l’humour de Douglas Coupland qui est assez spécial et qui ne peut pas plaire à tout le monde.

Pour conclure, ce roman a de très bonnes idées en général, l’auteur souhaite se moquer de la société en créant une parodie sociale humoristique. Mais son humour ne m’a pas séduite, j’espère qu’il saura vous séduire !
Un roman humoristique qui ne m’a pas séduite malheureusement. 

2 commentaires:

  1. ah mais pour le coup j'adore Douglas Coupland! Je n'ai pas encore lu celui-ci mais comme j'ai adoré ses 2 premiers romans (et dans une moindre mesure le 3e), ça ne saurait tarder!

    RépondreSupprimer