mercredi 18 avril 2018

La marche du Baoyé de Sigrid Baffert

"Une fuite vers un monde meilleur..."


Auteur : Sigrid Baffert 
Editions : MeMo
Collection : Polynie
Date de sortie : 15 mars 2018
Nombre de pages : 60
Prix chez l'éditeur : 9 euros

Synopsis : Il ne reste pas grand-chose de la vie de Tiago et de son frère Grand Ouji, de P'pa et M'ma, les fermiers Manké. Un arrosoir, une machine à coudre et un peigne, des objets jetés en vrac sur une carriole de fortune, aux côtés du dernier baoyé, un arbre aux onze fruits juteux, appelé Monsieur B. Les Déracineurs ont tout avalé, jusqu'à la moindre parcelle de leur ferme. Alors, Tiago et sa famille ont dû prendre la route. C'était ça ou crever.
Mais, sur les chemins de sable rouge, très vite, il faut choisir la bonne direction, lutter contre une faim digne d'un barracuda, marcher et marcher encore. Parfois, la nuit, faire fuir les fantômes aussi. C'est ça ou crever. Heureusement, les onze kourés appétissantes et sucrées se balancent aux branches de Monsieur B, pour plus tard.
Ce matin, une kouré a disparu. Onze kourés moins une. ça fait peu pour tenir sur la route. Surtout que, dans le ciel du désert, des rats plumés lorgnent déjà sur les fruits bleus.

Je remercie de tout cœur les éditions MeMo pour m’avoir contacté et fait parvenir ce livre. Durant mon année à la fac, j’ai étudié de nombreux ouvrages de cette ME, et j’étais très curieuse de découvrir leurs nouveautés. Si je ne me trompe pas, ce roman fait partie de leur toute nouvelle collection : Polynie. Cette collection propose des ouvrages à partir d’environ 9 ans et fait voyager son lecteur.

Dans ce roman, on va suivre Tiago, qui a vu petit à petit son monde, son univers disparaître quand les Déracineurs ont tout pris, tout détruit, laissant Tiago et sa famille sans rien. Leur seul espoir pour survivre, c’est partir, ou mourir. Tiago, son frère et les fermiers Manké fuient vers un endroit nouveau, emportant avec eux quelques objets et surtout Monsieur. B, un arbre pas comme les autres qui produit des fruits bleus. Sur la route, la petite troupe va rencontrer bien des dangers, et le périple ne sera pas simple.

Ce petit livre de 60 pages plonge le lecteur dans un endroit nouveau, un pays chaud et désertique, au cœur d’une famille qui va tout faire pour survivre. Au fil des pages, on voyage avec la petite famille du héros qui n’a plus d’autre choix que de fuir s’ils veulent survivre. Leur périple semé d’embûches est placé sous le signe de la faim, la peur, mais aussi l’espoir du renouveau, d’une nouvelle vie.

Cette histoire au goût de voyage résonne comme un conte, une fable présentant le quotidien d’une famille qui fuit pour survivre. On peut aisément associer cette fuite à ce qui peut se passer dans le monde de nos jours : des familles forcées de fuir leur village natal pour diverses raisons. Cette belle histoire poétique et intemporelle est illustrée par des illustrations à la peinture aux couleurs chaudes, qui font voyager et changent de ce que l’on peut voir dans la littérature jeunesse.

Pour conclure, ce petit roman est une réussite pour ma part. Par le biais d’une histoire touchante sur la fuite et l’exil, il aborde un thème d’actualité qui reste intemporel, celui de la fuite de familles vers un endroit meilleur. L’histoire et les illustrations originales font de ce livre une petite pépite.
Une fable qui fait voyager !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire